3 questions à Anne Morren, Agence Eker

Qu’attendez-vous de DébatLab ?

Je souhaite avoir l’occasion d’y échanger sur la pratique de la concertation, ainsi que ses perspectives. Il est aussi important pour moi d’avoir la possibilité d’élaborer des initiatives telles que promouvoir la connaissance de la concertation auprès du public, ou initier un partage de pratiques avec des concertants d’autres pays. J’ai déduit de notre première rencontre que les membres de l’association sont très ouverts aux initiatives de ce type.

Qu’est-ce qui vous a incité à adhérer à DébatLab ?

Je souhaite connaître davantage d’acteurs de la concertation et participer à des projets de l’association, tels que ceux qui ont été discutés lors de la réunion de rentrée à laquelle j’ai assisté.

Que pensez-vous apporter à notre réseau professionnel ?
Je suis diplômée d’un master professionnalisant (Sciences-Po Rennes – Ingénierie de la concertation), et j’ai travaillé chez Engie sur des projets de dialogue avec les parties prenantes. J’intègre début décembre l’Agence EKER. Je pense que mon expérience du dialogue dans le secteur privé, et bientôt de la concertation stricto sensu, me permettra de contribuer positivement aux débats. Je fais également partie d’un réseau de jeunes étudiants et professionnels issus de ma formation, et je peux promouvoir DébatLab auprès d’eux. Enfin, je pense avoir le temps de contribuer à des projets de l’association (dès début 2019).
Publié sur : 4 décembre
Par :