3 questions à Jérôme Lavaux, Iddest

Jérôme Lavaux, Président IDDEST

Qu’attendez- vous de DébatLab ? 

J’espère rencontrer d’autres praticiens de la concertation publique, réfléchir ensemble aux risques, évolutions, perspectives de cette activité et enfin communiquer sur les bénéfices de la concertation publique. Collectivement, notre vigilance sera plus forte pour chasser les pratiques en déficit d’éthique ou de cohérence.

Qu’est-ce qui vous a incité adhérer à DébatLab ? 

Il y a un besoin de mieux valoriser la concertation qui est encore trop méconnue, parfois crainte par les porteurs de projet.

Lors de ma première réunion j’ai eu l’impression de sérieux sans se prendre au sérieux, avec une réelle connotation professionnelle (dès le titre), une variété des profils et des pratiques professionnelles, avec l’opportunité de représenter DebatLab dans le quart sud est. Le tout dans une ambiance conviviale !

Que pensez-vous apporter à notre réseau professionnel ? 

Humblement mais surement faire profiter de plus de quinze ans de retour d’expériences, contribuer à valoriser le processus de concertation publique comme le métier de celles et ceux qui l’animent.

 

Publié sur : 4 juillet