20 juin 2018 / Notre assemblée générale en 6 étapes

I. L’intervention de Chantal Jouanno, présidente de la Commission nationale du Débat publics

La présidente de la CNDP a pu, au cours de  son propos introductif, présenter sa vision de l’avenir du Débat Public, en particulier dans la perspective des réformes institutionnelles en cours. Elle a également  précisé le rôle des garants de la concertation et annoncé que leur formation va être améliorée. Elle a relayé notre souhait d’avancer sur une démarche d’ouverture des données du débat public en soulignant que cette question doit impliquer les maîtres d’ouvrage, publics comme privés.

II. Les « pictches » de l’innovation

En présence de la présidente de la CNDP,  quatre adhérent.es ont été invité.e.s à présenter une innovation en quelques minutes :

  • Agoralab pour LiveAgora
  • D21 pour son approche des budgets participatifs
  • Voix Active sur la place du numérique dans la concertation
  • ConsultVox avec ses  modules numériques 

III.   Le rapport d’activité, présenté par Pascal Nicolle, président de Débatlab

Le président a rappelé les événements les plus marquants de l’année 2017/2018 et le rapport a été adopté à l’unanimité.

IV. Le rapport financier présenté par Constant Delatte, trésorier

Le trésorier a présenté le rapport financier de l’année ainsi qu’un budget prévisionnel en invitant les participants à encourager l’adhésion de nouveaux membres et la recherche de partenaires.

V. Nos axes de travail pour 2018/2019 présentés par Dorine Bregman, Emilie Walker et Constant Delatte

Trois  membres du bureau, Dorine Bregman, Emilie Walker et Constant Delatte ont soumis à l’assemblée quelques axes de travail pour les mois et années à venir.

Cette présentation a été suivie d’un échange au cours duquel les propositions et remarques suivantes ont été formulées :

-Un dîner régulier trois fois par an

-Un nouvel  outil collaboratif pour les adhérent.e.s

– Une meilleure articulation entre Paris et les régions

-Le projet d’un réseau de concertant.e.s francophones

-Définir les critères d’acceptabilité des concertations émises par le Gouvernement, marquer  la limite des compromis à passer

-Définir le périmètre de la concertation avec les maîtres d’ouvrage

-Identifier des  élu.e.s et les mobiliser car ils.elles sont peu présent.e.s lors des rencontres nationales de la Participation

-Réfléchir aux problèmes de démocratie territoriale posés depuis les réformes de 2015.


VI. Renouvellement de notre conseil d’administration

Quatre candidatures ont été présentées et retenues à l’unanimité :

  • D21 représenté par Katharina Horst,
  • Voix Active représenté par Maxime Lemaire (correspondant régional Lille),
  • IDDEST représenté par Annie Augier (correspondante régionale Lyon),
  • ROUGE VIF représenté par Valérie Boyer,

pour remplacer Franck Confino, Caroline Senez, Jean-Paul Guidoni  et Olivier Rouchon

L’assemblée générale s’est conclue par un verre de l’amitié.

Publié sur : 13 juillet